Inside Calliste: e-shop Calliste, bien plus qu'une boutique en ligne
Inside Calliste

INSIDE CALLISTE : E-SHOP CALLISTE, BIEN PLUS QU’UNE BOUTIQUE EN LIGNE


En assurant sa présence en ligne à travers un e-shop et les nombreuses passerelles lui permettant de valoriser ses produits, Calliste a bien compris les enjeux liés à une existence au-delà du retail.

LA VOIE DU DIGITAL

Si les 90’s auront amorcé un nouveau mode de consommation à travers l’explosion des centres commerciaux « à l’américaine » et la naissance du world wide web, c’est l’année 1995 qui aura définitivement fait basculer le consommateur dans ce qui deviendra l’«ère du digital» : la 3D fait sa révolution dans les salles obscures à coup de répliques désopilantes dans le révolutionnaire Toy Story tandis que Bill Gates inonde les foyers de son Windows 95, traçant ainsi les contours d’une fenêtre avec vue sur un nouveau monde dot com. Mais l’année 95 apparaît comme la pierre angulaire de la révolution économique de cette fin de millénaire à travers un événement qui marquera à jamais les habitudes des consommateurs : la première vente en ligne par le géant américain de la distribution Tesco. La même année, Calliste fête ses 10 années d’existence. Près d’un quart de siècle plus tard, le e-shop Calliste réalise sur une seule et même année une augmentation de 50% de son chiffre d’affaire.

UNE UNION QUI FAIT LA FORCE

Des artisans du succès. Voilà qui définit très justement le trio actuel qui se dévoue quotidiennement à la mise en œuvre de ce qui reste bien plus qu’un simple déploiement d’algorithmes. Car derrière une logistique nécessairement implacable, se cachent trois profils aussi asymétriques que complémentaires.

Charel, celui sans qui la simple recherche du petit top Tom Tailor tant convoité demeurerait vaine. Affilié en tant que informaticien et programmeur à Calliste depuis de nombreuses années, il a rejoint les rangs de l’entreprise avec pour mission de développer le e-shop et les nombreuses fonctionnalités qui permettront aux internautes de mener à bien leurs achats.

A ses côtés, Larissa. Sa mission ? Assurer le conditionnement et l’envoi des commandes qu’elle agrémente volontiers d’un message personnalisé, rédigé de sa main délicate. « Cela ne prend que quelques minutes et nous attachons énormément d’importance à ce que nos clients vivent leur achat en ligne comme une réelle expérience, du premier clic à la réception de leur colis. » souligne Larissa.

Autre maillon fort du département, Julie, responsable marketing. Véritable couteau suisse au sein de Calliste, elle gère de main de maître le service client, les retours, le téléchargement des photos, ou encore la mise à jour des articles. « Je suis l’évolution du l’e-shop depuis deux ans et demi. La technologie et les habitudes d’achat évoluent à un rythme qui ne nous laisse que très peu de répit. Il y a quelques années encore, la mise en ligne des articles se faisait de manière très… artisanale (rires). Mais aujourd’hui, il existe de nombreux outils qui facilitent l’encodage des milliers de références présentes sur notre e-shop. Et avec près de 35.000 articles répartis sur l’ensemble de nos points de vente, la gestion des stocks entre retail et online se doit d’être irréprochable.» explique Julie.

Julie en profite pour nous parler des premiers pas du e-shop. Dans le temps, Xenia, ancienne responsable de ce dernier, a dû passer plusieurs jours d’affilée dans le studio afin de prendre en photo chaque article. Puis s’ensuivaient des travaux de montage, de téléchargement et de description… Il y a quatre ans, des nouveaux outils ont dû être trouvés pour automatiser ces tâches simples. Dès la première heure du lancement du e-shop, Xenia a accompagné Charel dans ces développements. Aujourd’hui elle soutient le trio avec ses précieux conseils.

MULTI-CHANNEL

Bien au-delà de l’élémentaire site de vente en ligne, le e-shop de Calliste se définit avant tout comme un outil multi-channel, entre vitrine et vecteur de l’image de marque des magasins. « La part de vente en ligne reste pour Calliste relativement contenue. Et si la vocation première du site est bien d’offrir à l’internaute la possibilité d’effectuer son achat à distance, la démarche est bien plus étendue. » explique Julie. Si pour les clients luxembourgeois, le e-shop s’apparente plus à un catalogue online, il permet en parallèle de d’étendre la renommée de Calliste aux pays voisins et plus particulièrement l’Allemagne, en tête des ventes sur le e-shop. « L’Allemagne occupe la première place des ventes et ce, notamment en raison des nombreux avantages liés aux achats sur notre site. » commente Charel. Qu’il s’agisse de la remise systématique de 5%, des frais d’expédition offerts ou encore de la personnalisation des prestations, Calliste aborde chaque vente sur son e-shop avec le même niveau de prestation dédié à une expérience en magasin. « Les sites de vente en ligne ne se comptent plus… c’est donc la qualité de la prestation qui conditionne la fidélisation des clients » souligne Julie.

Avec l’omniprésence des réseaux sociaux, influenceurs et autres tendanceurs, un site de vente en ligne se doit de s’inscrire dans une démarche globale de filiation à la marque. De fait, la production de contenu lié à la vente et à l’image de marque de Calliste est indissociable de la démarche commerciale. « L’achat online est devenu une routine pour le consommateur. Proposer un produit seul ne suffit plus. Nous devons en parallèle assurer une présence sur les réseaux sociaux, qu’il s’agisse de Facebook ou encore Instagram. Le but étant de rallier une communauté à nos valeurs et de renforcer l’attachement du consommateur à la marque Calliste. A ce titre, les séries Garment et Deco Box notamment nous permettent de susciter l’intérêt de l’acheteur bien au-delà de l’acte d’achat » relance Charel.

En près de 35 années, cet acteur majeur de l’habillement qu’est Calliste a su se renouveler, se moderniser, se réinventer et calquer son fonctionnement sur les dernières tendances du marché.